Imprimer

ITINERAIRE EN SICILE PALERME

Consacrez un jour pour la visite du centre-ville, entre les quartiers des Quattro Canti et celui de San Giovanni degli Eremiti. À ne pas manquer : la visite du palais Gangi (mais très chère et sur réservation uniquement), la piazza Pretoria, l’église de la Martorana, la chapelle Palatine et la cathédrale. Faites un tour dans le quartier du port, sans manquer la visite de la Galerie régionale de Sicile.  Consacrez le dernier jour à Monreale, aux environs de Palerme, pour voir sa cathédrale aux superbes mosaïques byzantines et son cloître. S’il vous reste un peu de temps, allez méditez sur les ruines de Ségeste.

Palerme-Erice (via Ségeste)
Palerme en direction de Monreale, puis Ségeste, avant de mettre le cap sur Erice. Vous laisserez derrière vous le bruit et le chaos de Palerme pour une campagne riante et la magie des vieilles pierres. Promenez-vous dans les rues silencieuses du village médiéval d’Erice, perché à 751 m d’altitude.

Trapani-Marsala-Mazara del Vallo
Le long de la mer jusqu’à Mazara, en passant par les salines d’Ettore Infersa et les vignobles de Marsala. Jamais côte européenne n’a été aussi africaine. Allez-vous perdre dans les ruelles de la casbah de Mazara avant de vous attabler devant un excellent couscous de poisson.

Sélinonte
Perdez un peu de temps dans Mazara, avant de mettre le cap sur Castelvetrano (intéressant musée) puis vers le majestueux site antique de Sélinonte, dont vous profiterez jusqu’aux dernières lueurs du jour.

Agrigente et la vallée des Temples
Le centre historique, autour de la cathédrale, est charmant avec ses dédales de rues et ses innombrables escaliers. N’hésitez pas à monter jusqu’au belvédère pour y apprécier une vue surprenante sur la vallée, coincée entre la mer et la ville. Revenez sur Palerme via Gibellina, Salemi et/ou Bagheria, ou offrez-vous une plage aux environs d’Eraclea Minoa ou une petite crique isolée, en direction de Gela (route de Syracuse) si vous poursuivez votre voyage.

Itinéraire en Sicile ionienne

Taormina
Cette station, joliment perchée au-dessus du littoral, conserve quand même bien du charme, ne serait-ce que pour son théâtre grec qui surplombe le bourg et la mer !
Le palazzo dei Duchi di Santo Stefano. Le corso Umberto à l’heure de la passeggiata.

Acireale et Nicolosi
Acireale est une agréable étape entre le luxe de Taormina et l’urbanisme de Catane. Elle est d’abord connue pour ses thermes aux eaux sulfureuses ; mais Acireale est aussi la ville du citron, de la cassata (pâtisserie typique) et du baroque ! Puis quitter la ville en direction de Nicolosi par les petites routes qui tournicotent sur le versant sud de l’Etna.

l’Etna
L’un des volcans les plus actifs de la planète, source d’inspiration de plus d’une légende. Préparez-vous à une montée des plus mystique aux allures de voyage au centre de la Terre...
Puis redescendez vers l’envoûtante Catane en fin de journée.

Catane
Plongez dans le marché au poisson le plus grand et le plus vivant de toute la Sicile, puis laissez vous séduire par cette ville baroque et l’élégance du palazzo Biscari, mais aussi par la piazza del Duomo, la via Etnea et la via Crociferi bordée de belles demeures bourgeoises. Et surtout, allez vous rassasier de la spécialité locale, les spaghetti alla Norma, accompagnés d’un cannolo ou d’une glace à la pistache.

Syracuse
Traversez rapidement sa banlieue moderne, pour rejoindre son île, Ortygie, où s’écroulent et se redressent les vieux palais. Prenez votre temps pour flâner dans le quartier, car chaque ruelle dégage quelque chose d’extraordinaire, et plus encore le soir, lorsque les monuments sont illuminés.

collines. À visiter absolument, le centre-ville autour de la piazza Umberto I, d’où part la scalinata, reliant la città bassa à la città alta medievale.

À voir absolument : le duomo et la Galerie régionale, éventuellement le parc archéologique. Itinéraire en Sicile baroque

Itinéraire en Sicile baroque

Noto
Une grande claque vous attend dans cette ville baroquisante en diable, entièrement reconstruite, à l’instar de ses sœurs, suite au tremblement de terre de 1693. Noto, c’est le baroque à portée de plage ! D’ailleurs avant d’aller jouer les lézards du côté d’Avola, faites donc un crochet par la villa romana del Tellaro, vous y verrez de magnifiques mosaïques.

 Scicli - Modica
Éloignez-vous un peu des circuits touristiques pour apprécier une petite ville encore méconnue : Scicli, ville royale sous les Normands !
À voir en particulier : le palais Beneventano pour ses fascinantes sculptures grotesques.  Puis mettez le cap sur la capitale du chocolat : la séduisante Modica qui recèle d’excellentes adresses de restaurants.

Ragusa
Ragusa est constituée de deux agglomérations, la ville nouvelle (Ragusa Superiore) et l’ancienne (Ragusa Ibla). Cette dernière est la plus attachante.

À voir : les façades baroques, la splendide chiesa di San Giorgio, le palais Cosentini et le giardino Ibleo.

Palazzo Acreide - Caltagirone
Grimpez jusqu’au site grec d’Akrai, ancienne colonie de Syracuse pour voir son théâtre envahi par les herbes folles avant de redescendre sur Caltagirone. Ville de l’artisanat, sa production de céramique est visible partout, sur ses anciens palazzi, ses trottoirs, ses murs... Ancienne cité arabe, elle s’étale sur trois

SicilFly 153 Avenue Jean Lolive 93500 PANTIN Tél : 01.83.62.32.78 fax : 01.44.91.92.51 Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
SICILFLY, une marque de BOILORIS DEVELOPPEMENT 56 rue de Tolbiac - 75013 Paris tél : 01.56.77.14.00 fax : 01.56.77.14.01
Sarl au capital de 50 000 € RCS Paris B 488 769 910 Immatriculation IM075100232 RCP GAN 92033 Paris la défense Garantie financière APS 15 av. Carnot 75017 Paris 

membre du SNAV    Archive Brochures      

 Copyright © 2014 Sicilfly